Réunion au Tilleul - mardi 25 novembre 2014

OPÉRATION GRAND SITE DE FRANCE

La mode est aux labels et Saint Jouin Bruneval n’y échappe pas : on parle aujourd’hui d’obtenir le label « Grand Site de France » (Cf. article de Paris Normandie du 12 novembre). Échaudés par la mauvaise surprise du label « Natura 2000 », nous souhaitons d’ores et déjà en savoir davantage.  Les habitants ont leur mot à dire sur l’avenir de leur territoire !

Une réunion d’information sur l’Opération Grand Site (OGS)

Notre association s’est donc rapprochée de l’APDPPS qui organisait une réunion d’information avec  des représentants du département mardi soir à la salle des fêtes du Tilleul. Une cinquantaine d’habitants sont venus dialoguer avec  5 personnes porteuses du projet « Grand Site » : entre autres, Bruno Bertheuil, conseiller général et Irène Juliard, chef de projet.

L’OGS : le triangle site/ visiteurs / habitants

Les représentants du Conseil Général présentent l’OGS  comme une démarche de valorisation d’un monument naturel (ici, les falaises d’Étretat) qui attire un afflux important de touristes. Ces visiteurs viennent généralement pour peu de temps : le territoire subit donc les dommages liés à cet afflux mais ils bénéficient de retombées économiques fort maigres. Comment faire pour protéger le site et favoriser le développement du territoire ? Telle est la réflexion menée dans le cadre de cette démarche de labellisation. Réflexion qui se veut en concertation avec la population et les acteurs locaux (voir le site du Conseil Général)

Pour l’instant, 14 sites sont labellisés en France et 54 sont candidats à ce label : ici, ce sont 13 communes qui se sont alliées pour ce projet, de Saint Jouin Bruneval à Fécamp (voir le site du Réseau Grands sites de France).

Un projet à l’étude et pas encore défini

Mais avant de proposer des actions, il faut connaître le terrain et s’appuyer sur des réalités tangibles. C’est pour cela qu’une étude d’un an a été lancée au printemps dernier afin d’avoir des chiffres fiables sur la fréquentation du site, sur les flux de circulation par exemple. 221 000 euros (50 % sont pris en charge par le Département, 40 % par l’État, 10 % par les communes) ont été investis pour ces enquêtes. Des commissions de travail viennent juste d’être mises en place. De ces études naîtra un projet qui sera discuté en réunions publiques à partir de juin 2015.

Une opération « communication » réussie

Tel qu’il a été présenté, le projet semble intéressant. Il serait avant tout une démarche de valorisation du territoire, sans réglementations ni contraintes. 5 personnes ont pris la peine de venir au Tilleul pour dialoguer avec les habitants : la volonté de désamorcer inquiétudes et conflits éventuels est clairement affichée.

La vigilance s’impose tout de même

Étonnamment aussi, ces défenseurs de l’OGS ont insisté pour ne pas être confondus avec le Conservatoire du Littoral. Bruno Bertheuil a martelé que ce n’était pas le Conservatoire du littoral qui pilotait l’Opération Grand Site. Bien sûr. Mais il en est un des acteurs. N’oublions pas que le label « Grand Site de France », comme le label « Natura 2000 » émanent tous deux du Ministère de l’écologie ; que parmi les bureaux d’études cité pour l’OGS un bureau oeuvre aussi dans le cadre de Natura 2000 (Alise environnement).  Que des personnes qui participent au projet ont pu également travailler dans le cadre de Natura 2000. 

Alors, bien sûr, il ne s’agit pas de sombrer dans la paranoïa. Mais les habitants souhaitent de la transparence et  pouvoir participer au projet. Ils souhaitent communiquer et non simplement être informés.

Edith Hanin, présidente de l'APDPPSL’’un comme l’autre sont difficiles à Saint Jouin Bruneval. Les Saint Jouinais étaient d’ailleurs assez nombreux à cette réunion et n’ont pas manqué de signaler combien, dans cette commune, on était tenu dans l’ignorance du projet. Même les conseillers municipaux ne sont pas tous informés des rendez-vous de travail. Comptons donc sur les associations pour organiser des rencontres comme celle d’hier soir. Merci à l’ADPPS et aux personnes présentes ce mardi  au Tilleul.