ÉTONNANT, NON ?

Les résultats des élections du bureau du nouveau conseil communautaire ont fait couler beaucoup d’encre cette semaine (cf. page « dans la presse ») ; une encre parfois teintée de fiel. Et comme Monsieur Cyclopède, nous avons souvent envie de nous exclamer : « étonnant, non ? »

Ne serait pas respectée la « « démocratie représentative qu’ont choisie les habitants de la commune ».  La démocratie représentative aurait été « choisie » par Saint Jouin Bruneval. Nous pensions qu’elle était le régime de toute la France. Etonnant, non ?

Et suffrages direct et indirect sont deux modes de scrutin tout aussi légitimes pour désigner dans notre pays nos représentants. Le maire est d’ailleurs le 1er élu choisi par suffrage indirect. Serait-il moins légitime que les conseillers élus au suffrage direct ?

Direct ou indirect, il s’agit d’élections et non de nominations. Et à ce jeu électif, parfois on gagne parfois on perd. Prétendre être démocrate et accuser de « sectarisme » les personnes qui n’ont pas voté pour soi… étonnant, non ?

Enfin, François Auber se fait le chantre de « l’esprit communautaire ». « Esprit communautaire » qui rime avec des motions au ton vindicatif et avec un désintérêt manifeste : en 2013, quand les statuts de la communauté de communes ont évolué et que de nouvelles compétences ont été transférées, le maire n’a pas pris la peine d’en informer son conseil municipal ni d’en délibérer avec lui, contrairement à la majorité des communes concernées. Etonnant, non ?