CONSEIL MUNICIPAL DU 20 JUIN : « SOYEZ CONSTRUCTIFS…»

Le conseil municipal du 20 juin a été consacré pour l’essentiel à l’élection des délégués pour l’élection des Sénateurs.

Soyez constructifs 

De manière très étonnante François Auber a ouvert ce conseil en exprimant sa volonté d’avoir un conseil municipal apaisé où l’ensemble des membres doivent être constructifs.

Voilà une excellente nouvelle : notre maire souhaite des conseils municipaux apaisés. Finies les remarques acerbes du type : « on ne va pas y passer la nuit », « on ne va pas faire de la pédagogie », « on n’a pas de leçon à recevoir », « merci de me vouvoyer » (à une conseillère qu’il tutoyait jusqu’alors), « vous votez contre » répétée dix fois, etc. Nous nous réjouissons de cette annonce et espérons qu’elle sera suivie d’effets.

Les conseillers municipaux ont-ils le droit de poser des questions ?

Ensuite, François Auber a demandé que les comptes rendus soient approuvés et qu’aucune question diverse ne soit posée sans qu’il en ait été informé avant.

Article L2121-19, créé par Loi 96-142 1996-02-21 jorf 24 février 1996 : « Les conseillers municipaux ont le droit d'exposer en séance du conseil des questions orales ayant trait aux affaires de la commune ».

Les questions posées en séance appelant nécessairement une réponse orale du maire, les conseillers de « choisissons notre avenir » ont donc décidé d’informer le maire 24 heures à l’avance  de leur objet  pour qu'il puisse réunir le cas échéant les éléments d'informations nécessaires à une réponse circonstanciée (quand cela sera possible au vu de la date de convocation du conseil).

Par ailleurs, rien ne s'oppose à ce que questions et réponses fassent l'objet d'une transcription sur le compte rendu du conseil municipal.

Votez les comptes rendus de conseil Municipal…

Depuis les élections de mars 2014 les conseillers de la liste « Choisissons notre avenir » ont voté contre l’adoption du compte rendu du conseil municipal précédent. François Auber regrette cette situation et indique qu’il va réfléchir pendant les vacances.

Mais pourquoi les quatre conseillers de l’opposition votent-ils contre ces comptes rendus ?

Ils considèrent que ces documents ne respectent pas le sens de la loi : « Le procès-verbal doit être rédigé de façon aussi complète et aussi précise que possible, et mentionner toutes les affaires débattues et les décisions précises. » [Source : dordogne.gouv.fr]

François Auber indique que la Mairie n’a pas les moyens suffisants pour établir des comptes rendus exhaustifs. De quels moyens parle-t-il ? Il semble que la rédaction d’un compte rendu objectif n’exige pas beaucoup d’argent.  

De plus, le Secrétaire Général est présent à chaque séance : ne pourrait-il pas aider le secrétaire de séance (désigné parmi les délégués), et se munir le cas échéant d’un moyen d’enregistrement pour informer au mieux les habitants ?

Ainsi ne lirions-nous pas seulement les prises de positions de la majorité. Le compte rendu ne serait plus un élément de sa promotion mais un véritable élément d’information.

Élection des délégués et suppléants pour l’élection des sénateurs

A. Paul, N. Leveau, O. Henry, C. Renard et C. Vain ont été élus pour élire les sénateurs le 28 septembre prochain en préfecture.

Nous y consacrerons un article demain.