COMMUNAUTÉ DE COMMUNES DE CRIQUETOT : UN GYMNASE BIENTÔT RÉPARÉ

Voici un compte rendu succinct de la réunion du conseil communautaire qui s’est tenue le 16 mai 2014à 18 heures à la Maison du Canton.

Le fonctionnement de la Communauté de communes : commissions, bureau, conseil communautaire

Florence Durande a d’abord précisé en préambule le fonctionnement qu’elle souhaite mettre en place. L’objectif est d’informer les membres de façon régulière et transversale.

Le Bureau se réunira une fois par mois : chaque premier mercredi du mois de 18 h15 à 20 heures à la Maison du Canton.  

 Réunion de Commissions : les présidents informeront Florence Durande des séances de leur commission, elle indique vouloir y participer aussi souvent que possible.

Conseil Communautaire : les délibérations feront l’objet d’un rapport. Les délibérations seront présentées dans l’ordre des Commissions, à savoir de la Commission des Finances, au secrétariat en charge de la Communication.

Des indemnités pour les conseillers ?

Alain FLEURET a proposé que, compte tenu des  responsabilités et des déplacements, il soit alloué à Florence DURANDE une indemnité mensuelle brute de 1.000 euros correspondant à 26,32% de l’indice 1015.

Les vice-présidents pourraient prétendre à une indemnité de 784,24 euros mais la conjoncture ne le permet pas. Franck COTTARD a demandé si la position serait révisée eu égard à un accroissement de la charge de travail.

Les différentes commissions ont ensuite été constituées. Seule la représentation au Grand Port Maritime du Havre fait l’objet d’un vote et Bernard Houssaye a été élu.

Le dossier de la halle des sports

Le principal dossier abordé lors de cette réunion est celui de la halle des sports. Faut-il, oui ou non, s’inscrire dans la durée pour réhabiliter le gymnase ?

Les conseillers ont comparé les différentes solutions : la délibération de mars 2014, à 515.703 € avec une couverture en shingle, et celle à 648.265 € en zinc.

Le Conseil Communautaire avait adopté une enveloppe de travaux plafonnée à 515 000 €, assortie de l’engagement du Département de construire un gymnase neuf.

François Auber a affirmé qu’il serait préférable de construire une structure neuve car l’équipe pédagogique refuserait le gymnase actuel. Mais il y a une urgence certaine par rapport à la rentrée de septembre prochain. Patrice DELAMARE a estimé, quant à lui, que les installations sont adaptées au collège L’Oiseau Blanc, eu égard aux normes. La priorité est que les élèves puissent avoir cours d’EPS. Il a enfin souligné qu’on risque une modification de la carte scolaire : ainsi des élèves seraient rattachés à Épouville ou une autre commune afin de délester les effectifs…

Le conseil communautaire, finalement, autorise à la majorité la présidente à conclure les marchés nécessaires pour la réfection de la halle de sports pour un montant de 515 000 € : le gymnase de Criquetot aura bientôt une belle couverture en shingle.