Canton 26 - Octeville sur mer

Bientôt les élections cantonales

Dans un mois, nous sommes appelés à voter pour nos représentants au département. Ils s’appelleront dorénavant des conseillers départementaux et non des conseillers généraux. 

Un nouveau canton

Ces élections départementales inaugurent bien des changements dans la vie politique locale, à commencer par le découpage des nouveaux cantons.

Notre commune fait partie du 26ème canton des 35 que compte la Seine-Maritime : il s’agit du canton d’Octeville sur Mer, qui comprend 31 communes (il regroupe les deux anciens cantons de Criquetot et Montivilliers).

Qui va-t-on élire ?

Parité oblige, nous devons élire deux conseillers départementaux, un homme et une femme et leurs 2 remplaçants. Les femmes représentaient 27.5 % des élus départementaux, elles seront  dorénavant 50 %.  

Le conseil départemental de la Seine-Maritime sera donc composé de 70 élus (contre 69 aujourd’hui).

Quels sont les candidats ?

Le site du ministère de l’intérieur est consultable pour notre canton et tous les autres. Cliquez sur l’image !

les candidats aux élections cantonales

On peut noter qu’il y a moins de candidats qu’en 2011. Pour rappel, voici les résultats de 2011 sur ce canton (source : Wikipedia, l’encyclopédie libre). Cliquez sur l’image !

résultats cantonales 2011

Quel est le mode de scrutin ?

Il s’agit d’un scrutin majoritaire binominal à deux tours. Si un binôme obtient plus de 50 % et  plus du ¼ des voix des électeurs, il sera élu au 1er tour.

Sinon, pourront se maintenir les candidats ayant obtenu plus de 12.5 % des voix des électeurs inscrits… Telle est la loi. Mais le spectre de l’abstention plane sur ces élections. Il est donc prévu que si un seul binôme (ou aucun) obtient le seuil de 12.5 %, les deux premiers qui auront récolté le plus de voix pourront se maintenir au second tour.

Notons que dans l’ancien canton de Criquetot, en 2011, l’abstention était un petit peu au-dessus de la moyenne nationale (un peu plus de 46 % au 1er tour).

Les missions du conseil départemental

Les enjeux de cette élection sont pourtant importants. Rappelons pour mémoire les principales compétences de cette collectivité territoriale :

  • l’action sociale  (enfance, personnes handicapées, personnes âgées, aide sociale)
  • éducation (construction et gestion des collèges)
  • aménagement du territoire (routes, ports, gestion de l’eau, aménagement foncier…)
  • culture (bibliothèques, musées, création artistique…)

Si vous voulez en savoir davantage, voici un lien qui vous mènera vers le dossier de presse préparé par le Ministère de l’Intérieur :

http://www.interieur.gouv.fr/Presse/Dossiers-de-presse/Elections-departementales-des-22-et-29-mars-2015